UNE PIERRE DANS MON JARDIN

thierry-courtadon-palais-royal

UNE PIERRE DANS MON JARDIN


« Un café… et une exposition s’il vous plait ! »

On dit de lui que la lave de Volvic coule dans ses veines !
Et vous savez quoi ? Moi j’y crois, avec un bon « y » de chez moi ! Pour preuve, son organisme pierreux et ses éruptions créatives ont soulevé d’un souffle nos moyennes montagnes et son Roc, pour les déposer délicatement sur le domaine du Palais-Royal, sommet et berceau du notre patrimoine national.

exposition-thierry-courtadon-paris

Quoi de plus naturel et instinctif de voir cet artiste auvergnat là-bas, à faire tournoyer ses œuvres dans une valse à trois temps et sur une mélodie Roc’N’Rollesque aussi endiablée qu’enchanteresse ?

Contraste des rythmes, des mouvements, du style et du temps, reconnaissons que Thierry Courtadon est actuellement le chorégraphe le plus volcanique de la capitale et l’un des artistes le plus terrestre de l’histoire… en tous les cas de la mienne.

C’est donc en toute confidence et « minéralement » parlant que je vais vous conter l’histoire d’une rencontre entre le plus sensible artiste au cœur de Pierre et un passionné de l’immobilier qui a découvert très tôt, qu’investir dans la Pierre ne se limitait pas à une affaire financière.

courtadon 2C’est de façon totalement banale et inattendue que Thierry Courtadon, artiste de renom, rencontre un jour Christophe Guivarch – expert en ingénierie immobilière chez AIP Investissement (30 ans d’existence) – sensible à l’art et aux projets d’envergures. Partant d’une pause café partagée, l’ordre des choses pour ces deux personnalités, s’est vue soudainement bouleversé !

Nous sommes au Royan, un bistrot de quartier où il fait bon commencer la journée. Le choc des deux rocs retentit dans tout Royat et le projet de l’exposition parisienne un peu folle de « une Pierre dans mon jardin » soude leurs deux mains. Comme remplis d’un devoir et d’une mission léguée par leurs aïeuls, les voilà tous deux transportés du Royan au Royal, d’un sympathique, mais banal bistrot au prestigieux et fantastique Palais-Royal.

Tailleur de pierre et Expert immobilier sont deux fonctions bien éloignées en apparence. Pourtant, on vit bien dans des habitations aussi minérales, qu’architecturales et pierreuses, non ? On se protège des éléments climatiques qui viennent du haut par des éléments naturels constructibles qui viennent du bas. Alors si de la terre naissent les fondations, de la Pierre née la création.

courtadon-1La Pierre : mais c’est bien sûr, voilà leur point commun !
Voilà comment Thierry et Christophe se sont tendu la main. Comme deux pierreux biens heureux – l’un redéfinissant notre perception de la Pierre, l’autre réinventant un immobilier plus créatif et d’un nouvel ère. Ils s’unissent par un pacte en faveur d’un évènement éphémère à venir et très certainement pour bien plus longtemps encore. Christophe décide spontanément d’apporter sa Pierre au projet monumental et artistique de Thierry par conviction, envie et émulsion chauvine aussi, dont il ne cache pas les origines. C’est d’ailleurs avec ce même amour pour sa région que Christophe investi depuis quelques années dans les Pierres du Sancy, avec son complexe touristique le Sancy Resort.

Voilà donc deux Auvergnats et Puydomois, ambassadeurs de leur région à toutes heures, qu’une envie commune a réuni en un beau jeudi après-midi. L’aventure d’une Pierre dans mon jardin commence vraiment dès le 3ème café !
Comment auraient-il pu se douter qu’un partenariat aller naitre de cette rencontre caféinée ? Et pourtant, ce rendez-vous n’a pas échappé à la règle qui veut que les plus belles rencontres se font toujours quand on ne s’y attend pas ou quand deux personnes se rencontrent sans pression, mais avec des valeurs communes, des aspirations similaires, un rêve et parfois même un grain de folie mélangé avec des grains de café.

Loin de son art et l’autre loin de ses expertises, ils partagent tous deux cette même attirance pour l’environnement, la nature et ses éléments. Un goût commun pour les terres préservées et sauvages, pour un besoin intrinsèque et viscéral de dévoiler et de toucher les matières, le bois, le végétal et la Pierre, chacun dans sa spécialité. Ils extrapolent leur minipole avec fierté régionale et la déportent à Paris. Les yeux rivés sur cette exposition qui dévoile 20 œuvres monumentales de Thierry, Thierry et Christophe savourent déjà l’attrait qu’elle engendre.

Elle a débuté le 1er septembre et fermera ses portes – ouvertes et en plein air – le 23 novembre prochain, ce qui nous laisse largement à toutes et à tous le temps de nous organiser pour en profiter pleinement.

Par ailleurs, suite à la décision qui a été prise lors du 38e Comité du patrimoine mondial de renvoyer pour complément d’information le dossier Chaîne des Puys – faille de Limagne, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme s’est engagé avec les acteurs du territoire dans un plan de travail en vue du réexamen de cette candidature à l’été 2016.
Il s’agit notamment de maintenir la dynamique locale et nationale autour du projet à travers des événements
culturels et artistiques ambitieux. D’où ce projet d’exposition avec Thierry Courtadon, qui est l’un des
ambassadeurs de la candidature, dans un lieu parisien emblématique.

Une rencontre auvergnate, un café royal au Royan, une expo parisienne et un pari ambitieux de surprendre, d’émouvoir et de transmettre des messages à la fois artistiques et humains, tel est le déroulement de ce partenariat et la synergie de deux Auvergnats. Mis en lumière par la transparence de ses œuvres, tout autant que par des textes de Cocteau et de Colette finement incrustés dans son œuvre éphémère, l’Oxymore, Thierry raconte des histoires à qui veut bien les entendre. Un challenge déjà réussi qui a su faire jaillir de quelques feuilles de papier crayonnées, un véritable succès. La rencontre de deux pierreux sur leur terre bien-aimée méritait bien à travers ces quelques lignes, d’attribuer systématiquement une majuscule au mot « Pierre »…

logo-chaine-des-puy-faille-de-limagne
EXPOSITION DE THIERRY COURTADON,

UNE PIERRE DANS MON JARDIN,
du 1er septembre au 23 novembre 2015
Domaine du Palais-Royal, Paris 1er

Rédacteur : Marc Nevoux